« Des formes ambiguës » – Coralie LHOTE